Un mois de Matsuri à Osaka

Par Posted on 2 min lecture

La saison des pluies déborde beaucoup sur le mois de juillet. Les températures montent petit à petit et la transpiration qui coule sur le corps des hommes devient au fur et à mesure une habitude quotidienne. Quand ce n’est pas la chaleur qui nous mouille ce sont les gouttes de pluie. Mais le mois de juillet c’est avant tout le mois des Matsuri, des fêtes d’origine religieuses ou liées à des croyances ancestrales.

On revêt le tenue adéquate pour ce genre d’évènement : le Yukata ou le Jinbei. Tous les temples et sanctuaires semblent avoir leur propre matsuri. On pourrait presque en voir un chaque jour du mois.

Les sons des percussions se font entendre au loin. Des gens crient ou chantent en choeur. Ils marchent le long des rues familières du quotidien. Quand les Dieux des temples s’invitent à sortir de leur maison pour aller toquer à celle des hommes…

La ville entière se met aux couleurs des Matsuri. Même la bourse d’Osaka a laissé parler les lanternes.

Ces mêmes lanternes dont l’ombre vient se projeter un peu partout une fois la nuit tombée.

Danses, musiques, exercices physiques, processions sur terre comme sur l’eau. Rythmes endiablés et foule émerveillée. Au sens propre comme au figuré, la chaleur est incroyable pendant ces fêtes.

L’anonyme devient acteur. Il passe de l’ombre à la lumière. Applaudi et regardé, demain, il sera à nouveau noyé dans la masse. Aujourd’hui, il est au-dessus.

Moi j’ai les yeux grands ouverts mais toute cette agitation a l’air d’endormir certains enfants.

Les vendeurs ambulants Yataï ne ratent jamais le coche pour se placer aux bons endroits. Yakitori, Tsukemono, jeux divers, Okomiyaki, on trouve de tout.

Fêtes et hommage réunis. C’est le patrimoine du Japon qui se déroule sous nos yeux. On a beau être dans des villes modernes, la forme de ces rituels n’a pas tant changé au fil des siècles. Le cadre est différent mais pas forcément les habitudes.

Pour le Japonais, plus que son vieux bois, son patrimoine c’est ça : continuer les rituels ancestraux qui font de lui le digne successeur de ses pères.

Ces Matsuri rappellent aux Occidentaux que le patrimoine ce n’est pas que la vieille pierre. Le patrimoine c’est aussi un flux qui façonne le comportement des gens et les fait regarder dans la même direction.

EDIT :

Et pour plus d’immersion, voici un montage vidéo que j’ai fait sur les Matsuri à Osaka !

 

Qu'en pensez-vous ? Merci de laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 Comments
  • n1ugn1p
    1 août 2012

    Un bel article comme d’habitude qui nous donne envie de venir partager ce moment avec les japonais! Merci de nous instruire sur cette culture fascinante et de nous aider a comprendre ce pays qui nous fascine tous! Continue comme ça Angelo 🙂

    • Angelo
      1 août 2012

      Merci beaucoup pour ce commentaire. Je vais essayer de continuer ^^

  • Shonin
    1 août 2012

    Super article, j’aime bien ce style de rédaction.

    • Angelo
      1 août 2012

      Merci. Il y a plusieurs articles dans ce style sur le blog. Je dois encore transférer le contenu de l’ancien site sur celui-ci mais n’hésites pas à jeter un oeil de temps en temps. ^^

  • 海子 Okasan
    1 août 2012

    Angelo, très bel article sur la vie festive à Osaka!
    Les photos sont belles et naturelles. Je garde un si beau souvenir de mon passage à Osaka en avril 2011!
    j’aimerais bien y retourner pour explorer ce côté traditionnel que vous et Ondori, le Maître du « Coq et le Cerisier » nous faites découvrir. Merci beaucoup.

    • Angelo
      1 août 2012

      Merci beaucoup !
      Oui, Ondori et moi, sommes en gros les seuls à parler d’Osaka mais du vrai.
      En tout cas, quand tu repasses dans le coin n’oublies pas de me prévenir.

  • Béné
    1 août 2012

    Superbes photos et textes. Ils sont adorables les bouts de choux en « pantalon » rayé.

    • Angelo
      1 août 2012

      Merci Béné ! Ça fait plaisir. Moi aussi je suis fan de ces gamins ^^ Content de savoir que tu as remarqué cette photo.
      De toute façon, perso je suis fan des gosses au Japon.

  • kowazoe
    3 août 2012

    Comme d’habitude, chouette article, je trouve la dernière photo vraiment réussi ! bonne continuation 😉

    • Angelo
      3 août 2012

      Merci Kowazoe,
      Comme toujours tu n’hésites pas à venir sur le blog et commenter. Ça fait plaisir ^^

  • Eva
    3 août 2012

    L’annee derniere, j’avais ete voir le Tenjin Matsuri, c’etait mon premier matsuri, vraiment super. C’est en voyant ce genre de festivals que je me rappelle pourquoi j’aime le Japon.

    • Angelo
      3 août 2012

      Oui, les Matsuri c’est vraiment sympa !
      Le Tenjin Matsuri est d’ailleurs un des plus impressionnants du Japon 🙂

  • Audrey
    25 novembre 2012

    Un super article ! ça me rappelle mon mois de Juillet et le quartier de Tenma où j’ai passé le Tenjin matsuri 🙂