Brume matinale

On 24 octobre 2013 by Angelo Di Genova

Un levé inhabituel après une bonne nuit de sommeil. Un son flottant dans le hameau de montagne où je suis se propage jusqu’à mes oreilles endormies. Le son suivit de parole indique aux villageois que le soleil vient de se lever. Il sous-entend qu’on devrait en faire de même. Les yeux encore brouillés de fatigue, je sors me promener. Je sais que ce qui m’attends est beau car je suis en plein coeur de la montagne et j’ai déjà vécu l’expérience d’un levé très matinal plusieurs fois. Je sais que dehors de la vapeur s’échappe des toits de chaume des fermes alentours et que de la brume caresse les montagnes.

La brume flotte au dessus de moi. Elle voyage en suspension, lentement attirée vers le ciel. En contre-bas dans la vallée, il en reste beaucoup. Je profite du moment et me dit que ce que je vois de mes propres yeux est plus joli que le rêve que j’aurais fait si j’étais resté au lit.

Les rayons du soleil se renforcent et semblent faire fondre la brume comme de la glace au contact du feu. Mais le soleil a besoin de plus de temps pour tout assécher. La brume se met à perler pour mieux résister au coeur des plantes.

2 Responses to “Brume matinale”

  • Très bel article comme d’habitude! Un écho à nos villages des « hauts » de l’île ou cela se passe de la même manière, seul le paysage diffère un peu peut être 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *