Le Byôdô-in

On 23 septembre 2011 by Angelo Di Genova

Si vous avez déjà voyagé au Japon, vous connaissez peut-être cette silhouette sans forcément vous rappeler avoir visité ce lieu. Cet endroit, c’est le Byôdô-in, un temple bouddhiste situé dans la ville d’Uji au sud de Kyoto. Fondé en 1053, le bâtiment est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.

Tout ça est bien joli mais ça ne vous aide pas à savoir pourquoi vous avez déjà vu cette forme. La réponse est simple : si vous avez un jour tenu une pièce de 10 yens dans votre vie et que vous avez prît le temps de la regarder, vous avez alors déjà vu le Byôdô-in.

Véritable trésor du patrimoine japonais, le Byôdô-in est un temple magnifique. Son reflet dans l’étang à ses pieds, son architecture légère, aérée et élancée, ses phoenix trônant sur son toit le rendent si différent des autres temples, qu’il en devient marquant. J’aime effleurer son bois centenaire non restauré, creusé par le temps. Ce dernier semble raconter des histoires lointaines qu’il souffle depuis ses aspérités érodées, ondulées et lissées au fil des âges et des bourrasques du vent.

À ses côtés, un très beau musée vous présentera sa beauté passée, lorsqu’il était paré de mille couleurs. Encore un joyau dans le centre du Japon. Décidément, cette région regorge de merveilles qui attestent que le Kansai/Kinki est véritablement le berceau culturel de l’archipel.

4 Responses to “Le Byôdô-in”

  • Tu m’as donné l’envie de revisiter Uji. Une petite après-midi et une 1/2 visite du temple, c’était trop peu pour l’apprécier comme tu le fais. Mais la partie musée avec des statues de déités bouddhiques et le phénix qui fait partie des « Trésors nationaux » m’a marquée, plus que le temple en lui-même…

    • Oui, le musée est vraiment très sympa aussi. Le contenu comme le contenant. L’architecture moderne du bâtiment me plaît également.
      Mais, le vieux bois comme celui du Byôdôin, je suis fan ^^ De plus, il ne ressemble à aucun autre temple au Japon !

  • A voir également: le feu d’artifice de Uji, tiré sur la rivière en l’honneur de l’écrivain Murasaki. J’y étais en 2008 pour le millième anniversaire de la naissance de l’artiste.
    Somptueux!
    j’ai hâte d’y retourner lorsque la restauration du temple sera terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *