Kurashiki

Par Posted on 1 min lecture

Des canaux d’eau opaque, des petites barques portant des touristes, des maisons à l’architecture traditionnelle. Non, je ne vous parle pas de Venise mais de Kurashiki, une petite ville japonaise très charmante. Bien que le parallèle puisse être facilement établi, ici nous sommes bien loin de la célèbre ville italienne.

Épargnée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, Kurashiki propose une forte concentration de vieilles maisons. Fait assez rare au Japon, le quartier de Bikan offre même une grande immersion grâce à une belle uniformité de style et d’époque des bâtiments.

La particularité des constructions traditionnelles de Kurashiki vient du fait qu’à la base ce sont des « kura« , des entrepôts. À l’époque, le canal permettait de faire transiter les marchandises aisément. Les ponts abordent une jolie forme courbée pour laisser passer des barques de touristes mais autrefois elles étaient remplies de fût de saké, de riz et autres productions locales.

Un canal bordé de cerisiers pleureurs qui viennent tutoyer la surface de l’eau, des anciens entrepôts aujourd’hui habitations, magasins, musées ou restaurants, Kurashiki propose un beau reflet d’un Japon révolu, pour peu qu’on veuille bien se pencher sur la surface de l’eau.

Qu'en pensez-vous ? Merci de laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires