Découvrez Hiroshima et Miyajima avec Yann

On 4 juin 2016 by Angelo Di Genova

Il y a 10 ans, lors de mon premier voyage au Japon j’ai visité Hiroshima et Miyajima. J’y suis retourné en 2009, en 2012, et en 2016 pour des raisons à chaque fois différentes. Je pensais avoir fait l’essentiel, mais comme tous les touristes de passages j’étais passé à côté du coeur des choses.

Depuis que je travaille dans le projet Japon Safari, où l’on pousse la découverte du Japon à un degré unique, j’ai bien compris que tous les endroits méritent qu’on s’y attarde. Tout est intéressant quand on sait vraiment où regarder. Lorsqu’on croit avoir fait le tour d’un lieu, c’est qu’en général on a vu que les grandes lignes, celles qui éclipse les autres et nous aveuglent parfois.

Emmené cette fois-ci par l’ami Yann qui opère les Hiroshima/Miyajima Safari, je peux dire à présent avoir pu voir au-delà. Je fais mon maximum pour permettre aux voyageurs qui font les Osaka Safari de découvrir le coeur et l’essence de ma ville. C’est plaisant de se laisser transporter par un collègue sur son terrain de jeu un peu comme je l’avais fait avec David à Tokyo. Ça me donne l’impression de vivre un peu ce que je mes voyageurs peuvent vivre à mes côtés. C’est très agréable 🙂

On ressemble parfois à des magiciens, tant un lieu se colore avec nous. Yann, m’a fourni toute une palette de pigments pour colorer l’île de Miyajima et la ville d’Hiroshima. Sur l’île sacrée, on n’a pas croisé un touriste, alors que Miyajima est réputée pour être noire de visiteurs. Il y a Miyajima avec lui et sans lui. Sur Hiroshima on a vu des coins sympas, car la ville est agréable. On y mange très bien et Yann, le gourmand sait toujours où nous emmener pour déguster des spécialités. Hiroshima pour beaucoup c’est la ville de la bombe atomique, un fait historique lié à la mort, mais il est important de la regarder aujourd’hui pleine de vie. Bien sûr, on ne passe pas à côté de son passé dont la ville porte encore les stigmates. Avec Yann, on aborde ce sujet difficile de manière interactive et sensorielle. On touche, on observe, on réfléchit et on regarde. On ressent l’histoire jusque dans les tripes alors qu’on a pas posé les pieds dans le fameux musée de la paix.  Je ne vous en dirais pas plus. Je ne vous en montrerais pas plus. Je vous laisse découvrir tout ça de vos propres yeux aux côtés de Yann. 

Bravo l’ami, c’est du bon boulot !

__________

Suivez moi sur Twitter, Facebook et Instagram

One Response to “Découvrez Hiroshima et Miyajima avec Yann”

  • Merci l’ami pour ce très joli bout de texte !
    Au plaisir de t’accueillir de nouveau chez moi (au sens figuré comme au sens propre).
    Yann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *