Un Hanami après la catastrophe du 11 mars

Par Posted on 1 min lecture

Je vais parler du Hanami 2011 dans le Kansai puisque c’est là que je me trouve actuellement. Après les tragiques évènements du 11 mars, cette fête nationale a sûrement un goût particulier dans le coeur des gens.

Mais pour beaucoup de Japonais, ce n’est pas la première, ni la dernière fois qu’ils seront amenés à festoyer dans un contexte de catastrophe récent. Autrement dit, ils continuent leurs habitudes et profitent des joies de la vie. La catastrophe rappelant à ceux qui sont épargnés la chance qu’ils ont, il est même possible que certains en profitent encore plus d’habitude.

Mon constat dans le Kansai est simple : rien, visuellement parlant, ne me rappelle dans quel contexte le Hanami se déroule cette année. Entre les années précédentes et celle-là, aucune différence. Enfin, si, un détail change, spécialement perceptible à Kyoto. Les étrangers sont moins nombreux que d’habitude.

Qu'en pensez-vous ? Merci de laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires