Osaka, Nara, Kyoto : le triangle d’or du Japon

On 25 octobre 2012 by Angelo Di Genova

Osaka, Nara, Kyoto. 3 villes historiques, 3 citées impériales, 3 lieux emblématiques qui ont fait l’histoire du Japon et qui continuent de le secouer depuis un triangle géographique seulement séparés de quelques kilomètres.

L’histoire est palpable ici. Si elle n’est pas systématiquement gravée dans la pierre ou le bois, elle l’est dans le regard et le coeur des gens. Des artisanats millénaires aux rituels ancestraux qui, propagés dans tout le pays, trouvent souvent leurs origines ici, au coeur du Kansai.

Pourquoi parler de triangle d’or ? Seulement pour souligner la proximité d’un berceau culturel et non pour indiquer qu’en dehors du triangle il n’y a rien. Ce dernier point est important pour moi qui ai toujours prôné le voyage au Japon dans toutes les régions et les moindres recoins. Ce pays est fascinant partout et j’invite vraiment chacun à aller là où peu vont.

Mais selon moi, le Kansai manque parfois de mise en avant. Parfois injustement à l’ombre du Kanto, parfois c’est tout le Kansai lui-même qui est effacé sous l’aura de la seule Kyoto.
Donc, je parle de triangle d’or du Japon. Des prémisses culturels de Naniwa, à l’essor du bouddhisme de Nara en passant par l’extrême raffinement mûri à Kyoto pendant des siècles pour finir sur l’effervescence d’une métropole moderne et décomplexée à Osaka.

12 Responses to “Osaka, Nara, Kyoto : le triangle d’or du Japon”

  • Tu as tout dit !

    Viendez au Japon !

  • Je suis absolument d’accord. Le Kansai reste vraiment malheureusement en retrait par rapport à Tokyo-Yokohama.

    Récemment, encore, j’ai essayé de faire la promo de Nara, Kyoto, Uji, … a une personne qui vient au Japon.
    Mais elle a déjà tout planifié … à Tokyo T_T.

    Mais comme il veut y aller une deuxième fois, il m’a dit que sera pour le Kansai.

    • Oui, le cas de figure que tu expose dans ton commentaire arrive assez souvent.
      C’est dommage car avec des villes comme Kyoto et Osaka qui se font face je pense qu’on peut bénéficier d’une diversité concentrée unique au Japon.

      Mais avec le temps la balance va s’équilibrer. J’y travaille en tout cas ^^

      Bon, j’ai aussi rencontré des voyageurs qui ne visitent pas Tokyo. Mais c’est rare.

  • Ha… Osaka. Je dois le dire, je ne suis pas un grand fan, et il faudra probablement que tu me le montre de tes yeux un jour.

    Pour moi, pour l’instant, le Kansai c’est la magnifique Kyoto, ses gentils environs (surtout au nord, les petits temples et villages), le sud et sud-ouest de Nara (superbe paysages de saisons) et ensuite… c’est Kobe (comment, tu n’en parles pas ? sacrilèèèège). Les gens sont sympas et la ville tellement relaxante, superbe ambiance entre la montagne et l’océan avec plein de onsens pas trop loin. Osaka pour moi, c’est un peu le mouton noir, juste là pour faire proxy de la puissance économique de Tokyo dans la région. Il faudrait que tu écrives sur un article sur « Pourquoi visiter Osaka quand on a déjà visité Tokyo » 🙂 J’ai été déçu par deux fois mais j’adorerais que l’on me fasse aimer Osaka.

    • Merci de partager ton avis. Ce dernier est valable pour beaucoup de personne je pense.
      Kobe je n’en parle pas mais j’y pense beaucoup. Ville agréable mais elle a moins façonné le Japon que les 3 dont je parle dans l’article plus haut.

      Osaka, les gens y passent très peu de temps. Ils vont voir les quartiers dont on parle. Et repartent avec un avis très incomplet. C’est une ville très méconnue !
      Mais elle est fait 2 fois Paris. Ce serait être naïf que de croire que dans un tel espace les lieux charmants, coquets et agréables sont inexistants.
      C’est une ville en transformation et qui revient sur son passé chargé d’histoire. C’est une métropole qui a presque 1000 ans de plus que Tokyo.

      Ton idée d’article est intéressante. Je n’y avais pas pensé car les deux villes me semblent assez différentes. Je vais essayer de me pencher sur cet article ^^

      Mais surtout, si tu passe dans le coin et veut bien lui consacrer plus qu’une journée, préviens moi ! Je suis probablement le seul qui sache te montrer le vrai visage de cette ville ^_-

      Et dans le Kansai tu oublie Himeji, Yoshino, Asuka, le Mont Koya, la région du lac Biwa, les richesses de Uji, les chemins de pèlerinage de Kumano et j’en oublie encore et encore !

      • Je te crois 🙂

        Je n’ai jamais été à Himeji, par contre j’ai fait Yoshino, le lac Biwa, j’ai été autour du Mont Koya (mais ne l’ai pas fait), ni non plus les chemins de pèlerinages (que je veux absolument faire) et Uji ? Mais attends, c’est pas les villages / ou le coin dont je parlais un peu au nord de Kyoto, vers le lac Biwa? Peut-être :p Je trace beaucoup et très vite en voiture avec certaines destinations, mais je me laisse entraîner à gauche à droite parfois selon les paysages (ou les panneaux :p) du coup tombe parfois sur des coins sympas dont je ne retiens même pas les noms ou sans savoir que ce sont même des lieux classés.

        Dans mes plans les plus fous je voulais tenter de déménager à Osaka afin de mieux découvrir la région, mais c’est infaisable (je suis plus ou moins cloué à Tokyo malheureusement). Mais passer 2 jours ou 3 avec toi, ça serait avec grand plaisir 🙂 Le Osaka hors des sentiers battus, c’est ça dont je rêve ! ^^ Et qui sait, je peux te montrer un côté du Kansai que tu ne connais pas non plus… haha, tu vois sûrement de quoi dont je parle 😉

        Peut-être pas un article qui compare les deux villes, mais plutôt montrer ce qu’Osaka rajoute à Tokyo, et pourquoi il faut y aller en dehors des takoyaki. Cela dit, même sans ça, je crois que tu vas me voir débarquer… et très vite ! 🙂

        • Ohlala, mais je met des smileys partout !

        • Au vu de tes photos j’imagine bien que tu es un explorateur ^^
          À coup sûr, tu peux me montrer des aspects que je ne connais pas. On pourrait passer sa vie à apprendre de nouvelles choses ici.

          En tout cas tes remarques m’ont inspirées et je viens de pondre un nouvel article sur Pourquoi visiter Osaka quand on connaît Tokyo. Obligé de passer l’argumentaire à la moulinette comparative puisque c’est justement par comparaison qu’Osaka souffre d’une image négative.

          Hâte de te rencontrer un jour, ici ou à Tokyo. J’irai bien d’ailleurs car ça fait un bail.

  • Je n’ai pas la prétention de connaitre (et encore moin bien connaitre) le Japon mais je suis assez d’accord avec toi.

    Ayant fait un voyage de 15 jours uniquement sur le Kansai, j’ai pu profiter (mais pas assez malheureusement) des quelques bijoux que peut offrir le Kansai.

    Après, en ce qui concerne le manque d’image du kansai par rapport au kanto, il ne faut pas oublier que les vols pour Tokyo sont bien moins chers et lorsque l’on veut visiter un peu le japon avec le JR PASS et qu’on arrive et repart de Tokyo, on veut rentabiliser son Pass et bouger le plus possible.
    Avec sa position centrale, le kansai devient plus un lieu de passage que de visite. Et comme on ne va rester que quelques jours pour pouvoir faire le voyage retour grâce au Pass, on se concentre sur Kyoto et éventuellement Nara par rapport à Osaka qui jouit d’un aura culturel malheureusement moins fort.

    Un jour (j’espère bientôt), je viendrais profiter une bonne semaine d’Osaka … ce jour là, je profiterai de tes services pour la (re)découvrir autrement.

    • Oui, tu souligne des points importants. Cet article n’a pas pour but de révolutionner la manière de voyager au Japon mais seulement d’éveiller l’intérêt des voyageurs sur une région importante.
      C’est quand tu veux pour une balade à Osaka ^^

  • Bonjour,
    Êtes vous toujours sur osaka?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *