Les amoureux blancs & les amoureux rigolos

Par Posted on 2 min lecture

Le Japon est le pays de l’Omiyage (prononcez omiyagué), le « cadeau-souvenir » que l’on ramène après un voyage. Chaque ville, chaque région en a. C’est systématique, c’est culturel. En Chine, où ça ne l’est pas, des boutiques d’Omiyage voient parfois le jour dans des aéroports, et ce, uniquement pour les touristes japonais. C’est dire si c’est important.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un Omiyage de Hokkaido, pays de neige, pays du froid pour les Japonais qui reviennent de l’île du nord forcément avec des paquets de « Shiroi Koibito », dont les ventes atteignent plus de 7 milliards de yens. Pour les présentations du produit, il suffit de prendre une boîte en main et de lire. Oui, c’est marqué en français :

« Shiroi Koibito, qui signifie les amoureux blancs en français, est le produit phare de la société Ishiya Seika, à l’image des flocons de neige annonçant l’hiver, dansant joyeusement comme des amoureux. »

À Osaka, on aime plaisanter, on aime rigoler, on aime le second degré. Une société a eu la bonne idée de lancer une parodie des « Shiroi Koibito » en l’annonçant comme Omiyage d’Osaka.

Le nom : « Omoshiroi Koibito », Les amoureux rigolos.
Il suffit d’ajouter un idéogramme pour faire voler en éclat tout le romantisme des amoureux blancs.

Shiroi Koibito : 白い恋人
Omoshiroi Koibito : 白い恋人

(Source : www.sankeibiz.jp)

Les deux sociétés ont dû s’expliquer face à la justice car « Shiroi Koibito » n’apprécie pas la blague. La réponse de l’entreprise des « Omoshiroi Koibito » est sans équivoque : « Mais c’était marrant pourtant ! »
C’est ainsi, on ne plaisante pas comme ça au Japon . . . sauf peut-être à Osaka ^^

Qu'en pensez-vous ? Merci de laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires