Ce Japon secret exploré toutes ces années

On 3 septembre 2015 by Angelo Di Genova

Si aujourd’hui je suis spécialisé sur Osaka et ses secrets, il fut un temps où je me devais d’explorer le Japon pour y trouver des perles rares et méconnues. Le projet professionnel touristique Japan Trotter, que j’avais mis en place avec des collègues, m’obligeait à prospecter sur place régulièrement. Notre équipe avait des idées originales, des projets rarement vus pour les touristes au Japon. La catastrophe de Fukushima aura eu raison de notre travail lancé plusieurs années avant.

À l’époque, j’avais une vision très globale du Japon sans aucun pied-à-terre réel. Aujourd’hui, la situation a changé et je me suis spécialisé plutôt dans une ville et sa région voisine.

Japon-exploration-04

Il y a des endroits qui ont été présentés dans ce blog, mais la plupart sont restés bien gardés, volontairement ou non.
Aujourd’hui je montre quelques photos, prises depuis presque 10 ans maintenant pour les plus vieilles. Les tendances ont un peu changé entre-temps. Certains coins peu fréquentés sont devenus bien plus connus, même si les grosses stars restent loin devant. Faut dire aussi qu’il y a beaucoup plus de touristes aujourd’hui qu’à l’époque un peu partout. L’équipe Japan Trotter avait flairé cette tendance avant qu’elle arrive. On était dans le bon tempo, motivés, mais une vague inattendue nous a balayé.

Japon-exploration-15

Ce blog n’a jamais eu pour vocation d’officier comme guide touristique. Il a pour but plutôt de vous sensibiliser et de vous inviter à faire les choses par vous-même ou encore à les voir différemment. Je n’ai pas envie que vous finissiez tous par avoir les mêmes avis sur les divers aspects et lieux de ce pays que j’aime tant. Allez chercher par vous-même sur place, laissez-vous porter par votre feeling, ne prenez pas pour du pain bénit tout ce qu’il se dit sur le Japon.

Que risquez-vous en explorant l’archipel en profondeur ? Rien ! Partout des bus, des trains. Partout des gens serviables qui se plieront en quatre pour vous aider.

Japon-exploration-18

Alors, levez les voiles, prenez le vent, changez d’air et grimpez sur les nuages flottant vers des contrées où l’on ne vous attend pas.

Japon-exploration-03

Rejoindre à chaque fois une nouvelle île, c’était pour moi comme aller explorer un nouveau monde. Je me souviendrai toujours de mes premiers pas sur Hokkaido ou encore Shikoku. On reste dans le pays, mais on change de territoire. On coupe encore plus clairement avec les terres visitées précédemment. Comme un nouveau départ ; le terreau de toutes âmes voyageuses.

Japon-exploration-06

Partir en bateau sur des îles reculées. Voir les enfants du village vous saluer comme si l’on se connaissait depuis longtemps. J’ai l’impression de m’en aller pour toujours d’ici et j’en suis triste, alors que ça ne fait que quelques heures que je suis arrivé dans ce port.

Japon-exploration-08

Au début j’étais encore un novice du Japon. Je m’émerveillais de chaque chose. Trois Japonaises en kimono dans le tram de Kumamoto et me voilà comme l’envie de l’immortaliser, discrètement et maladroitement comme on la un peu tous fait. La photo du touriste fraîchement arrivé. Nulle, ratée, volée, mais qu’on n’arrive pas à effacer quand vient le moment de trier. Le cliché représente un état par lequel je suis passé et qui ne m’habite plus. Il témoigne de mon évolution.

Japon-exploration-09

Un pont rouge légèrement en arche dans une petite ville et j’étais content. Je vivais mon rêve du Japon en toute innocence.

Japon-exploration-13

Combien de fois ai-je délaissé mes Asics pour aller tremper mes pieds dans l’eau ? Le premier contact avec l’océan pacifique, la mer du Japon, la mer intérieure ou la mer de Chine orientale ont été des souvenirs mémorables.

Japon-exploration-02

Une gare isolée, un loueur de vélo et me voilà parti au loin, suivant mon flair.

Japon-exploration-01

Des heures et des heures en train, traversant plaines et montagnes pour atteindre des villes qui paraissent proches sur une carte. C’était sans compter les chemins sinueux de ce pays qui semble se tortiller à la surface de l’océan. Parfois des zones industrielles d’une laideur indescriptible, parfois des gares charmantes, parfois des rizières en terrasse. J’ai fouiné à la recherche des divers horizons du Japon, d’où le titre de ce blog.

Japon-exploration-12

Je me souviens que sur les chemins du nord les trains manquaient parfois de chauffage. 3 heures dans le froid ça forme, surtout quand on visite Hokkaido enneigée avec une simple veste et des baskets.

Japon-exploration-07

À l’extrême nord du Japon, les villes ressemblent à celles visitées parfois en Islande. Le froid conditionne la vie sur place et on a parfois l’impression de passer dans des villes fantômes. Il y a cette lumière et ces couleurs si particulières du nord. Un charme triste, mais qui ne devient attachant qu’en y donnant du sien.

Japon-exploration-05

Mais rien n’aurait pu entraver mon bonheur d’être là. Tout était découvertes et optimisme. Je vivais la plus grande formation de ma jeunesse. Je construisais mon être futur et ma vision du monde, chose dont je prends conscience qu’à présent.

Japon-exploration-16

Je ressens une forte nostalgie quand je pense à l’innocence que j’avais vis-à-vis du Japon. Il était mon échappatoire, mon idéal, mon jardin secret par rapport à ma vie en France.

Japon-exploration-17

Combien de villages, de champs et d’agriculteurs ? Combien de couchers de soleil ? Combien de pluie ruisselant sur mon corps et de rayons de soleil brûlant ma peau ? Combien de sel porté par le vent sur les plages ? Combien de saveurs nouvelles dégustées quotidiennement ? Combien de petits vieux étonnés de ma présence sur la terre où ils ont grandi ? Combien d’araignées tissant leurs toiles sur mon chemin ? Combien de moustiques assoiffés de sang dans les forêts ? Combien d’odeur de fioul brûlé pour chauffer les auberges ? Combien de tickets de train poinçonnés par un contrôleur en casquette ? Combien de nuits sur des tatamis jaunis par le temps ? Combien de futons rangés et de poissons grillés au petit déjeuner ? Combien de chocs face à ces appareils d’un autre âge continuant de fonctionner dans ce soi-disant pays du futur ?

Japon-exploration-11

J’en profite pour rendre hommage à ce pays magnifique qui m’a tant donné. Je remercie toutes ces personnes croisées pendant mes découvertes et à toutes les attentions qu’ils m’ont données. Je ne compte plus les cadeaux, les services et les sourires qui m’ont rempli de joie. Certaines de ces personnes étaient tellement vieilles que je me demande si elles sont encore vivantes aujourd’hui. En tout cas, elles continuent de vivre dans mon coeur.

Japon-exploration-10

83 photos vous attendent ci-dessous. Elle sont parfois vieilles. Certaines datent de 2006 et ont été prises à une époque où je ne connaissais pas grand-chose à la photo.

__________

N’hésitez pas à commenter et partager l’article. Ça fait toujours plaisir 🙂
Suivez-moi sur
 Twitter, Facebook et Instagram

 

27 Responses to “Ce Japon secret exploré toutes ces années”

  • Wow super post comme d’habitude j’aime le regard honnête que tu porte sur ce merveilleux pays.
    Tout voyage est fait de rencontre et c’est c’elle ci qui font de nous l’être que nous somme ( et dire que il y a longtemps j’ai eu 4 en philo au bac )
    Bref merci a toi de nous faire partager tout ça

  • Article très touchant, l’innocence de la découverte est belle mais la nostalgie du retour sur des lieux emplis de souvenirs (physiquement ou bien à travers les photos) l’est aussi.
    Ce sont deux sentiments très différents mais chacun a sa beauté. Perso, j’aime revenir sur des endroits qui m’ont marqué, je ne les vois plus avec innocence mais avec une douce nostalgie.

    J’ai la chance d’avoir encore beaucoup à visiter donc il me reste plein de découvertes à faire mais il y a également des lieux que j’apprends à redécouvrir. Et puis les rencontres font de chaque visite d’un même endroit une expérience différente.

    C’est un commentaire plein de banalités que j’écris mais je suis quelqu’un de très nostalgique donc j’ai été touché par ton article.

    • Merci pour ton commentaire.
      Toi aussi tu as vu du pays et est revenu de nombreuses fois. Je pense que tu vois très bien de quoi je parle dans cet article.

      Tes remarques ne sont pas banales. Pas besoin de t’en justifier. C’est important de savoir mettre en avant les choses simples. C’est une chose qui se perd en France je trouve, où sous couvert de vouloir produire du contenu à forte valeur intellectuelle, on oublie justement de faire appel à l’intellect pour rendre hommage aux choses simples, comme celles que tu écris dans ton commentaire.
      Merci à toi !

  • Magnifique récit et superbes photos. C’est vraiment très touchant de te lire. C’est rare un article comme celui-ci.

    • Content que ça te plaise. J’imaginais bien que cet article parlerait aisément à la sensibilité de certains blogueurs comme toi.
      Je ne sais pas si c’est rare un article comme celui-ci, mais en tout cas, il est sincère, il vient du coeur et j’espère qu’il ouvrira celui des lecteurs.

  • On sent un poil de nostalgie, limite quelques regrets et la fin pourrait sonner comme un au revoir ?

    Mais superbe article, très agréable à lire et surtout plein d’honnêtetés (la photo volée du train :D).

    À travers ces (magnifiques) photos, on sent la passion et j’espère quelle restera longtemps, surtout pour présenter ce vrai Japon et sa vaste diversité de paysages, de personne, d’urbanisme, …, si loin de ce Japon flashy imaginé par les plus jeunes.

    • Pas d’au revoir de prévu à l’horizon, même si ce ne sera pas toujours évident d’explorer autant le pays. Mais l’exploration ne se fait pas uniquement de manière géographique 🙂
      Merci en tout cas pour ton appréciation concernant mon article et les photos. Ça fait plaisir !

  • Wow, ton article est poignant ! J’en ai le coeur serré. Et tes photos sont superbes et illustrent parfaitement ton récit.
    Merci 🙂

  • Aussi bien j’adore tes photos et ce que tu fais depuis que je t’ai découvert, aussi bien cet article est définitivement à l’image que je me suis toujours faites de toi: passionné avant tout ^_^
    Continue comme ça, fais-toi plaisir et qui sait, peut-être que certains de tes projets reprendront vie un jour ou l’autre 😉

    • Merci 🙂
      La passion reste un mot important dans mon vocabulaire. Et même si j’ai à l’égard du Japon une vision plus mature qu’à l’époque, je suis encore animé par cette flamme.
      Merci pour tes mots. Ça fait plaisir !

  • Bravo et merci.
    Le Japon a été mon premier grand voyage. J’y suis retourné depuis, mais ça restera à jamais un endroit occupant une place spéciale dans mon coeur. Ton article exprime mieux que je n’aurais su le faire l’émerveillement de la découverte et le bonheur de partager avec les habitants de l’archipel, d’une infinie gentillesse.

  • Très émue et touchée autant à la lecture de ton article qu’à la vue de tes photos toujours aussi magnifiques. Cela m’évoque cette journée en ta compagnie et celle de mon frère lors de notre safari. Merci à toi et surtout continue à rêver et nous faire rêver.

  • Les photos sont magnifiques! J’aime beaucoup la photo 25. Elle me rappelle mes promenades dans les bois quand j’étais petite et je sens à nouveau cette bonne odeur de terre humide qui annonce l’automne.

    Tout ça me donne vraiment l’envie d’apprendre à faire de belles photos !! Merci beaucoup pour ce bel article.

  • Tu vas rentrer en France ?

  • A la lecture de ces lignes je me suis remémoré les instants ou j’étais toujours a la recherche de découvrir un nouvel endroit au Japon, d’éblouir mes yeux.
    J’ai fait plusieurs voyages en tant que touriste qui resteront a jamais dans mon cœur. Cela m’a pousse a venir habiter au Japon il y a 10 ans et depuis la vie a bien changée. Je ne suis pas devenu Japonais, loin de la, mais allier le travail et visiter le pays sont deux choses difficiles. J’ai aussi déménagé de Kobe a Tokyo et perdu beaucoup d’amis dont les visas ont expires.

    Le temps passe et je rêve, un jour, reprendre la route.
    Je comprends que tu dois avoir aussi des histoires fantastiques et que tu es maintenant devenu une part de ce pays.

  • Il y a une sincérité dans cet article. Et surtout l’innocence que tu décris donne envie de faire ces 1res découvertes pour ceux qui ne sont pas (encore) partis à l’aventure comme çà dans ce pays.
    Je retiens ta phrase « Une gare isolée, un loueur de vélo et me voilà parti au loin, suivant mon flair. » Elle est très motivante !

    • Merci pour ton commentaire Jeremy !
      J’ai essayé d’être le plus naturel possible vis-à-vis de mes explorations japonaises. Si tu t’y retrouves ou si ça te motive à continuer d’explorer le Japon, alors l’article a réussi sa mission 🙂

  • Merci pour toutes ces photos, j’ai hâte de revenir au Japon découvrir encore et toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *