Le berceau du Japon

On 9 février 2012 by Angelo Di Genova

Avant Nara, d’innombrables villes ont vues s’établir un Palais impérial au Japon. Osaka bien sûr mais aussi, et surtout, Asuka et sa région qui en a eu plusieurs. Un lieu extrêmement important dans l’histoire japonaise et qui a l’honneur de recevoir parfois la famille impériale. Mais, Asuka n’est pas une grande ville. Ce méconnu berceau culturel ressemble aujourd’hui à ça :

Un village de 6000 habitants entouré de collines et de maisons d’agriculteurs coincées en face de champs.

Entre des rizières encore cultivées « à l’ancienne », des vestiges de vieux Palais dont il ne reste plus grand-chose, on tombe parfois sur de très vieux « kofun« . Le plus marquant est celui d’Ishibutai dont le plus lourd rocher fait environ 75 tonnes.

Asuka est un lieu paisible encore préservé. Pas de buildings, pas d’autoroutes en hauteur, pas de pachinko bruyants et fumants. Personnellement, je ne vois pas de plus bel hommage à un lieu si important.

Asuka, le temple bouddhiste Shitennoji à Osaka, Nara, le sanctuaire Ikuta à Kobe et la ville de Kyoto. Des lieux qui nous rappellent que la région du Kansai est le véritable noyau culturel du Japon que nous connaissons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *