L’impressionnant château d’Osaka

On 9 octobre 2012 by Angelo Di Genova

Le Japon n’est pas un pays où le grandiose se trouve à chaque coin de rue. Ce n’est pas non plus un pays où l’aspect monumental semble dévelopé. On dit d’ailleurs, qu’il n’y a pas vraiment de monument au Japon. Pourtant, les châteaux du Japon font figure d’exception aux côtés des pagodes des temples bouddhistes ; ils poussent vers le ciel et en impose au loin. Le château d’Osaka est de fait le symbole le plus monumental de la capitale du Kansai.

Osaka semble donc être « jokamachi », un ville-château. Si elle l’est depuis le 16e siècle, en réalité Osaka est avant tout une ville historique bien antérieure à l’époque féodale.

Construit sous l’ordre d’un des plus coriaces daimyo de l’histoire, Toyotomi Hideyoshi, il est rapidement devenu l’une des constructions les plus ambitieuses de cette époque. Une des particularités du donjon sont les tigres dorés qui le gardent.

Forteresses masculines, puissantes et hautaines, les chateaux du Japon n’en restent pas moins esthétiques. Ici, les courbes féminines et légères viennent contraster avec des douves impressionnantes de hauteur qui tourbillonnent au milieu d’un parc coincé dans une métropole tentaculaire chargée d’histoire.

Il n’est pas rare de croiser de jeunes mariés venus immortaliser leur bonheur devant la silhouette de la bête. Certaines écoles viennent aussi y faire leur photos de classe. Les touristes abondent, les évènements culturels y sont réguliers, le château est un emblème apprécié.

Détruit pendant la guerre, certaines pierres des douves portent encore les stigmates des bombardements américains. Pourtant, le parcours de murs de pierres reste en grande partie d’origine au contraire du donjon, reconstruit en 1931 et rénové une seconde fois en 1997. Ce dernier est donc à l’intérieur un intéressant musée retraçant l’histoire du château et de son siège, dernière bataille menée par Tokugawa pour unifier le Japon.

Au dernier étage, une belle vue sur la ville s’offre aux visiteurs.

La pierre dans la porte de Sakuramon a un poids estimé à 108 tonnes. On me voit à peine à côté ^^ Je me demande surtout comment les Japonais de l’époque ont fait pour déplacer de tels monstres.

Voir un grand château trôner si fièrement au milieu d’une ville telle qu’Osaka a de quoi impressionner.
Venir au Japon sans aller dans le Kansai, c’est vraiment dommage. Venir dans le Kansai, sans prendre le temps de visiter Osaka l’est tout autant. Toutes les personnes que j’ai accompagné ici, ont été charmées par le lieu. Alors pourquoi pas vous ? Regardez, il vous tend les bras.

11 Responses to “L’impressionnant château d’Osaka”

  • Faut vraiment que j’aille le revoir. Depuis que je suis rentré au Japon, je n’ai rien visité, erf…

    Vivement Okinawa à la fin du mois 😛
    Tu vas nous faire un article dessus ?

  • J’ai visité le chateau d’Osaka lors de mon dernier séjour au Japon.

    J’y étais allé un peu par dépit à l’origine suite au travaux de rénovation de celui d’Himeji (auquel j’étais allé en 2009).

    J’avais un peu peur d’être déçu surtout avec la mauvaise presse qui lui ai fait notamment à cause du fait qu’il soir très récent et notamment en béton.

    Alors, déjà, le jardin est très agréable et il y a souvent comme tu le dis, des animations aux alentours.

    A l’intérieur, c’est vrai que l’on ressent moins le côté traditionnel avec les murs et plancher en bois et son ascenseur, mais il faut avouer que :
    – le musée à l’intérieur est une pure merveille si vous vous intéressez un minimum à l’histoire du Japon et à son unification (conquête, trahison et lutte de pouvoir), la vue est impressionnante d’en haut avec les buldings tout à côté.

    En définitive, je trouve que la « mauvaise » presse qui lui ai faite n’est pas justifié même si l’Osaka-Jo ne pourra jamais faire le même effet qu’un chateau tel qu’Himeji ou Matsumoto.

    En clair, l’Osaka-Jo est un des symboles de la ville (tout comme l’Umeda Sky entre autre) et méritent le détour. Et puis, si l’envie de chateau n’est pas rassasié, le Nijo-jo à Kyoto (dans un style complètement différent), les chateaux d’Himeji (à compter de 2014) et de Takayama (pour ceux qui ont un JR PASS) pourront combler le léger manque qui aurait pu apparaître.

    • Je n’ai rien à rajouter en plus de ce que tu dis. Comme toi je trouve qu’on lui fait injustement une mauvaise presse.
      On lit des choses négatives avant d’aller le voir de ses propres yeux et on finit par avoir un avis sur la chose sans le vérifier par soi-même.
      Ce problème d’influence sur l’avis des gens et qui les fait penser tous pareils est vrai pour beaucoup de points, particulièrement sur Osaka qui est une ville mal comprise et étonnamment méconnue.

  • There are many monuments of “Kofun” in Japan.

    The revealed one.
    http://www.city.kobe.lg.jp/culture/culture/folk/estate/bunkazai/syokai/goshiki.html
    Most of Kofun are covered with earth and trees when time goes by.
    http://image.search.yahoo.co.jp/search?rkf=2&ei=UTF-8&p=%E5%8F%A4%E5%A2%B3
    The biggest one, its longer length is 486m:”Daisenryou Kofun”.

    But the Kofun is not so much picturesque for the sight-seer.
    That maybe why the guide book probably doesn’t mention about it.

    The monument you imagine is perhaps something like the world heritage in Nikko.
    http://wadaphoto.jp/japan/nikko4.htm
    Enshrined powerful feudal lord is Tokugawa Ieyasu.
    An alliance of Toyotomi Hideyoshi : the owner of Osaka castle and the military governor of Japan in his later time.
    After the death of Hideyoshi, Ieyasu had wars against Hideyoshi’s successors.
    Finally, Hedeyoshi’s Osaka castle had destroyed and Ieyasu took the military rulership of the nation.

    One of Ieyasu’s son and his successor : Tokugawa Hidetada built a new Osaka castle.
    But this Osaka castle had damaged in the time of Meiji Restoration period and had bombed during World War II.
    So what you see the castle tower was not made by Hideyosi but in modern time that representative donjon was rebuilt.

    Thank you for taking up about Osaka.

    Indeed, east and west culture of Japan is so different.
    Further more, even among west Japan, visitor will feel the great gap, for example, between Osaka and Kyoto.

    If you were attracted by the brave figure of Osaka castle,
    no way but go to Kumamoto castle, the most massive one in the archipelago.
    http://homepage3.nifty.com/tompei1/Ph-KumamotoCastle.htm

    “Neuschwanstein” like feminine castle is the world heritage: Himeji Castle.
    Against the elegant outlook, it has elaborate defence system.
    http://www.city.himeji.lg.jp/topic/photobank/_18123/_18124.html
    She is now in the grand restoration till 2014.

    Sorry I cannot understand French but came here by reading brief translated article of your blog.

    • Taro-San,

      Thank you for your comment. If think you came here because my article was mentioned in Searchina.com. But only some points were put inside the japanese article.

      I’m a travel attendant in Japan for french travelers. I already know that Osaka Castle was rebuilt. And, I visited many Kofun, in Okayama prefecture’s Souja, in Asuka and Sakai.
      Even for the Castles of Japan. I put my eyes on many of them. I can appreciate the differences of style and history, from the so particular wooden structure of the Hikone Castle to the Impressive Himeji-jo. Perhaps, one of the most authentic castle in Japan is the Bitchu-Matsuyama-jo.

      I talk about Monument because this word is very strange and hard to explain. It represents our difference of mentality (and 文化). I don’t say there is no monument in Japan but it seems to be in some point of view for Europeans. If I follow the European meaning, the only one monument who really represent Japan it’s the Fuji-San. And I like the fact that is a natural place and not something made by mens.

      You talk about the Toshogu-Shrine but I don’t see it like a monument (with the European meaning). And I think that the Toshogu-Shrine is to much « baroque » to represent Japan.

      With this article I’m just opening a door for the strangers who came here : Japan it’s probably a little bit more a country to feel than a country to see. And from my point of view, it’s better like this.

      Excuse me for my bad english 🙂

  • J’aime beaucoup le parc, bien plus que le chateau lui meme, mais c’est vrai qu’on a une superbe vue. par contre (allez savoir pourquoi !) je croise toujours des gens un peu fou-fou vers le chateau (me suis faite accostee par des gens d’une secte une fois :/)
    mais sinon, c’est un endroit pas deplaisant , et de temps en temps j’aime bien y aller.

    • Près des lieux touristiques il y a souvent des gens louches. En particulier les sectes. Je me suis fait bénir au Dôme de la Paix à Hiroshima une fois ^^ Le Japon c’est un pays très « open » sur ces choses-là.
      Ensuite, Osaka est réputée pour ses habitants décomplexés. Ça augmente les chances de rencontrer des profils particuliers ^^
      Dans le parc du château il y a notamment un homme qui se balade avec un petit oiseau jaune. Il l’appelle et le traite comme si c’était un chien 🙂

  • 大阪をご紹介下さり、ありがとうございました。
    関西人の私としては、大変嬉しいことです。
    しかし、ひとつ訂正を。
    太閤秀吉サンは、確かに武家ですが、
    将軍になったことはございません。
    それよりも宮中での位が高い関白を選びました。
    そこのところだけ、ご承知をよろしくお願いいたします。
    大阪、関西へのまたのお越しをお待ちしております♪

  • Super article avec de très belles photos ! J’ai de très bons souvenirs de ma visite dans ce château et du parc tout autour. J’y suis allé pendant mon séjour à Osaka, en partant depuis Tokyo.

    Un véritable chef d’oeuvre et un mini paradis pour la photographie (quand il fait beau ^^) !

    Merci et continuez de nous faire voyager à travers vos magnifiques photographies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *